Ado jouantVous l’aurez compris, nous ne conseillons pas aux parents d’investir dans les jeux vidéo, éducatifs ou non pour leurs enfants avant l’age de 7 ans.
Cependant lorsqu’ils ont la maturité nécessaire et que leur développement intellectuel et social ne comporte aucun problème, cette activité peut enrichir leur panel de divertissements sans pour autant causer de problèmes. Pour cela il reste impératif que les parents s’impliquent, passent du temps à comprendre les mécanismes de ces jeux et participent à l’éducation ”au jeu” de l’enfant.

Nous vous donnons donc quelques critiques basées sur les principes de ces jeux en fonction des ages et quelques conseils pour les parents soucieux de ne pas laisser les enfants prendre d’habitudes seuls face à des mécanismes parfois pernicieux.

Quelque soit la tranche d’âge il est toujours préférable de jouer à des jeux qui n’incitent pas à l’addiction. C’est là toute la difficulté car une grande majorité des jeux contiennent de nombreux mécanismes de répétition introduisant un système de récompenses fréquentes qui motive à continuer.
Les préoccupations des neuro-scientifiques ont conduit plusieurs gouvernements d’Asie, notamment Taïwan, à inclure dans leurs textes de loi, une obligation des parents de contrôler strictement le temps d’écran de leurs enfants. Tout écart étant considéré comme de la maltraitance, donne lieu à une forte contravention de la part de l’état.

Le jeu vidéo doit compléter les activités ludiques sans pour autant les remplacer ni prendre une place prédominante.

De nombreux jeux sortant tous les mois, il est difficile de donner une liste mise à jour en permanence, cependant ces quelques exemples vous donneront une idée de style de jeux vidéo les moins addictifs et plus appropriés à un divertissement sans conséquences.

Pour les 8-11 ans:

Il faut impérativement maîtriser le temps de jeu et fixer des limites afin de ne pas laisser libre court aux dérives possibles et aux nombreuses conséquences que cela peut avoir sur le développement physique et mental.

Les appareils en 3D ou en réalité virtuelle sont à éviter car ils ont encore à cet âge un impact significatif sur les mécanismes visuels et les repaires dans l’espace.

Sur PC:

Machinarium
Voir critique ici

Ce jeu destiné aux plus de 7 ans bénéficie de bons mécanismes et demande une certaine réflexion aux enfants pour avancer dans l’histoire. Il est cependant important d’inciter l’enfant à résoudre les énigmes plutôt que les mini-jeux très répétitifs permettant de trouver leur solution.

Sur consoles :

Pour les Wii les jeux sportifs et ludiques (bowling, tennis, golf etc…) sont intéressants à condition de ne pas les pratiquer à l’excès. Il faut tout de même souligner que ces jeux ne permettent absolument pas de progresser dans les sports qu’ils imitent. Ils ont tout de même le mérite de faire découvrir un sport et de permettre une activité plus mobile qu’un simple jeu statique.
L’idéal étant de proposer la pratique réelle du sport concerné afin de bien marquer la différence avec le jeu.

A éviter par contre: les jeux d’instruments de musique.

Alors que les jeux de danse ou de sports sont une alternative divertissante à leur contrepartie non virtuelle, il est toujours préférable d’apprendre à jouer vraiment de la musique plutôt que de faire semblant. De plus ces jeux créent des mécanismes d’automatisation dont la seule utilité semble l’amélioration des performances dans le jeu lui même et de ce fait créent une addiction. En définitive cela donne une fausse impression de sa propre aptitude à jouer d’un instrument.

Les jeux dits ‘’ familiaux ‘’ sont interactifs et permettent à tout le monde de participer (et donc aux parents de contrôler le temps de jeu). Si leur contenu est adapté ils peuvent offrir un bon divertissement pour la famille ou un petit groupe d’enfants, sans dépasser une période de 30min à 1h de jeu.

 

Pour les 12 ans et+ :

Il faut être particulièrement vigilent sur le contenu des jeux vidéo joués par les pré-adolescents et ados. On constate qu’énormément de jeunes jouent à des jeux plutôt destinés aux adultes. Certains de ces jeux, comme la série Grand Theft Auto ou les FPS Call of Duty, sont particulièrement inappropriés pour cette tranche d’âge.

Octodad: Dadliest Catch  jeu divertissant et drôle qui conviendra aux plus petits comme aux plus grands, par contre il demande aux parents un peu de connaissance pour l’installer car il faut télécharger et installer un patch de traduction en français (le jeu de base étant en anglais)

Portal 2 : Une critique ici
Un jeu original et qui divertit tout en faisant marcher les méninges. On peut jouer par courtes périodes, la difficulté est progressive et on reste rarement passif.

Gravity Rush : à peu près le même principe que Portal 2 avec quelques originalités.

Garry’s Mod : Jeu qui peut convenir aussi aux plus jeunes, fait appel à l’inventivité, l’imagination et les idées du joueur en lui donnant un rôle de constructeur/scénariste/metteur en scène. Ce type de jeu dit ”bac à sable” laisse une grande liberté au joueur et peut développer certaines facultés d’imagination.

Pour les plus grands il reste important que les jeux vidéo présentent une certaine difficulté (la facilité entrainant la passivité et une plus grande disposition à l’addiction). Dans tous les contextes, la répétition excessive doit être évitée !
Certains jeux peuvent également, de par leur contexte, ouvrir une porte vers la culture, l’histoire, la musique, la littérature et bien d’autres occupations exploitables par les parents pour diversifier les activités et peut être même susciter de nouvelles passions.

Life is Strange : Un jeu d’aventures scénarisées, d’un éditeur français, qui se déroule comme un roman. Il traite de plusieurs problématiques morales et existentielles tout en restant très prenant et fait appel à un peu de réflexion. De plus l’héroïne de ce jeu évolue dans un milieu universitaire américain, ce qui donne globalement envie de poursuivre des études !

Attention cependant ce jeu requiert une certaine maturité et un contrôle de la part des parents pour que le temps passé devant l’écran reste maîtrisé.